Zoom sur Yoann Huget : Son parcours en clubs et avec les Bleus, sa blessure et sa femme

Huget équipe de france essais

FICHE JOUEUR DE YOANN HUGET

Nom complet : Yoann Huget

Date et lieu de naissance : 2 juin 1987 à Pamiers

Taille : 1,90 m

Poids : 94 kg

Poste : Ailier – Arrière

Clubs :

2005-2008 Stade Toulousain

2008-2010  SU Agen

2010-2012 Aviron Bayonnais

Depuis 2012 Stade Toulousain

 

Sélection :

Équipe de France : 41 sélections – 35 points (7 essais)

1ère sélection : France – Argentine (15-9) le 20 novembre 2010

Palmarès de Yoann Huget :

Club :

Champion de France 2008

Champion de Pro D2 2010

Meilleur marqueur d’essais de Pro D2 2008-09

Sélection :

Meilleur international français saison 2014-2015

 

Yoann Huget xv de france ailier

CARRIÈRE DE YOANN HUGET : STADE TOULOUSAIN ET XV DE FRANCE

A 28 ans, Yoann Huget vit une saison blanche avec son club, le Stade Toulousain. Victime d’une rupture des ligaments du genou droit lors du premier match de la Coupe du Monde 2015 contre l’Italie, l’ailier du XV de France poursuit sa rééducation tout en restant sous les feux de l’actualité.

Yoann Huget découvre le rugby à six ans avec son beau-père éducateur au club de rugby de Pamiers (Ariège). Le jeune rugbyman est repéré par le Stade Toulousain et rejoint le grand club de la région. Yoann Huget est performant avec les jeunes du Stade Toulousain et est régulièrement appelé dans les Équipes de France des jeunes. En 2005, le jeune ailier débute avec l’équipe professionnelle de Guy Novès, entraineur emblématique des « Rouges et Noirs ».

Yoann Huget : une histoire compliquée avec la Coupe du Monde

yoann huget stade toulousain rugby

L’Ariégeois ne réussit pas à s’imposer au sein de l’effectif pléthorique toulousain. Il dispute seulement six matches en trois saisons. Il participe modestement au titre de Champion de France en 2008 avec deux matches disputés et un match marqué. Faute de pouvoir se faire une place une place au soleil dans la ville rose, Huget quitte l’élite française pour la Pro D2 et Agen. Lors de sa première saison dans le Lot-et-Garonne, l’ailier est la révélation du championnat en terminant meilleur marqueur de Pro D2 (14 essais). Malheureusement, le club agenais échoue dans son objectif de montée en perdant en demi-finale contre Oyonnax (15-18).

La seconde saison du joueur formé à Toulouse est moins aboutie individuellement (2 essais marqués) mais le SUA est sacré Champion de Pro D2 et gagne son ticket pour le Top 14. En fin de contrat, Huget signe à Bayonne, repêché en Top 14 suite à la rétrogradation administrative de Montauban. Le natif de Pamiers remplace Benjamin Fall parti au Racing. Huget s’adapte rapidement à sa nouvelle formation et au championnat. Ses performances ne laissent pas insensibles le sélectionneur Marc Lièvremont qui le sélectionne dès les tests-matches de novembre 2010. Le Bayonnais réalise une saison réussie (12 essais marqués) dans une ambitieuse équipe basque (7ème).

Le Basque est plus timide avec le XV de France du capitaine Thierry Dusautoir mais participe tout de même à l’ensemble des matches du Tournoi des six nations 2011. Huget est en concurrence avec ses deux anciens coéquipiers toulousain, Vincent Clerc et Maxime Medard. Retenu pour la préparation de la Coupe du Monde 2011, Huget doit quitter prématurément le groupe en aout en raison de trois infractions (« no show » – défaut de localisation) aux procédures de la lutte antidopage. Le Bayonnais admet sa négligence et sa naïveté. Suspendu quatre mois en tout, Huget rate la Coupe du Monde et voit sa seconde saison sur la Cote Basque tronquée. Néanmoins, le puissant ailier reste courtisé notamment par le Stade Toulousain et le Stade Français. Finalement, dès février 2012, Huget décide de revenir l’été suivant dans son club formateur.

L’ancien Agenais gagne la confiance de Guy Novès qui le fait évoluer également à l’arrière. Malheureusement, son palmarès ne s’étoffe pas car le Stade Toulousain (1er budget du Top 14) ne règne plus le rugby français et européen. Huget dispute deux demi-finales du championnat de France en trois saisons. En 2013, les Toulousains sont logiquement dominés (9-24) par le RC Toulon des internationaux français, Mathieu Bastareaud et Frédéric Michalak. En 2015, l’équipe toulousaine échoue contre Clermont (14-18). Avant cette confrontation, Huget est visé par le Clermontois, Jamie Cudmore, qui l’accuse d’être lâche.

La malédiction de la Coupe du Monde et le rugby à 7 au JO à Rio

yoann Huget blessé coupe du monde

La Coupe du Monde reste pour l’instant un grand regret dans la carrière de Yoann Huget. En 2011, l’ailier, exclu du groupe pour trois « no show », rate la belle épopée des Bleus en Nouvelle-Zélande (finale perdue 7-8 contre les All-Blacks). Le Toulousain retrouve le XV de France du nouveau sélectionneur Philippe Saint-André en juin 2012. Huget devient un élément fondamental de la formation de l’ancien manager de Toulon qui se prive des inspirations offensives de François Trinh-Duc. Ainsi, malgré un bilan moyen (7 essais en 41 sélections), l’ancien Agenais représente la principale arme offensive de l’Équipe de France pour la Coupe du Monde 2015. Son essai lors du match de préparation contre les Anglais (25-20) confirme cette tendance.

Malheureusement pour le joueur et le sélectionneur, la Coupe du Monde du Toulousain ne dure qu’un seul match contre l’Italie (32-10). Victime d’une rupture des ligaments du genou droit, Huget déclare forfait pour la suite de la compétition. Il est remplacé par Rémy Grosso et ne participe pas au calvaire des Bleus contre la Nouvelle-Zélande de Dan Carter en quart de finale (13-62). La Coupe du Monde 2015 est si catastrophique pour le XV de France que l’ailier toulousain est élu meilleur international français de la saison malgré une Coupe du Monde tronquée.

Pour oublier la Coupe du Monde, Yoann Huget est tenté de participer au Jeux Olympiques de Rio avec l’Équipe de France de rugby à 7 l’été prochain. Jean Claude Skrela, patron du 7 français, est entré en contact avec le directeur sportif du Stade Toulousain, Fabien Pelous pour évoquer cette éventualité. Mais, la présence de l’ailier sur les pelouses brésiliennes semble très hypothétique. En effet, Huget est toujours en période de rééducation et son retour sur les terrains n’est pas programmé d’ici la fin de saison.

Le passage du rugby à 15 au rugby à 7 n’est également pas anodin. Les internationaux à 15, Fulgence Ouedraogo et Rémy Grosso, peuvent témoigner de la difficulté de ce passage. De même, le sélectionneur français, Frédéric Pomarel, dispose d’un groupe aguerri de joueurs spécialisés de la discipline, et la participation de Huget lui parait compliqué. Néanmoins, le sélectionneur ne lui ferme pas la porte. Le Toulousain est attaché à ces JO de Rio en raison notamment de la nationalité brésilienne de sa mère. Pour la suite, Guy Novès est certainement impatient de retrouver l’ailier pour le XV de France.

La femme de Yoann Huget : Marié avec Fanny Veyrac du Juste Prix

femme de Yoann Huget copine

Hors des terrain, Yoann Huget fait également parler de lui. Depuis 2013, il est marié avec Fanny Veyrac, ancienne co-animatrice et Gafette du Juste Prix sur TF1. Séparés géographiquement par leur occupation professionnelle, Yoann Huget et sa femme sont désormais réunis à Toulouse depuis la naissance en 2015 de leur petite fille Myla.

Par son physique et son coté sexy, le Toulousain est le chouchou des femmes avec son coéquipier Morgan Parra. L’ancien Bayonnais est également un adepte des tatouages. Sur son flanc gauche, il est ainsi tatoué « Only God can judge » (Dieu peut seul juger). Yoann Huget est chrétien catholique.

Accessible et disponible, le Toulousain est un bon client pour les médias. En dépit de sa période de convalescence, Huget reste présent médiatiquement avec des reportages et des interviews notamment dans l’émission dominicale Stade 2.

Leave a Comment