Parlons-nous | Parlons Foot | Parlons Sports | Parlons Rugby | Parlons Santé | Skate Infusion |

Des origines de la cuillère de bois

La cuillère de bois, tout le monde la connaît, et la redoute également. C’est en effet le «trophée» récompensant l’équipe qui a perdu tous ses matchs lors d’une édition du Tournoi des 5 puis 6 Nations. Mais d’où vient cette idée?

Et bien on ne le sait pas vraiment. L’origine de la cuiller de bois n’est pas clairement établie. En fait, plusieurs versions circulent, sans qu’on puisse définir laquelle est vraiment authentique.

La première de ces versions la Rugby Football Union (RFU), l’équivalent de notre FFR. Selon la RFU, cette tradition nous vient de l’Université de Cambridge. L’étudiant qui y obtenait la plus mauvaise note en mathématiques tout en étant diplômé recevait la wooden spoon. Au XIXe siècle, de nombreux joueurs du XV d’Angleterre étaient issus de Cambridge et cette tradition estudiantine fut ainsi étendue à partir de 1884 au tournoi des Quatre Nations (sans la France). Et c’est l’Irlande qui a l’honneur d’être la première équipe à recevoir la cuillère de bois. Physiquement, le trophée aurait alors existé pendant une dizaine d’années avant de disparaître, dérobé par un étudiant écossais.

Selon une deuxième version, cet antitrophée fut trouvé par un certain William Bolton, étudiant du XV d’Angleterre, qui décida ses camarades à offrir un objet dérisoire au XV Irlandais qui avaient perdu tous ses matchs du Tournoi de 1884. Il s’agissait d’une de ces grosses cuillères de bois à l’aide desquelles les fromagers suisses tournaient la pâte. Bolton l’avait achetée dans les Grisons pendant ses vacances. Les Irlandais reçurent joyeusement le cadeau, et la nouvelle tradition se créa.

La troisième version vient des journalistes, puisque selon cette version la cuillère de bois aurait été créée en 1910 par l’un d’eux, par opposition à l’expression qui désigne les riches comme étant des personnes «nées avec une cuillère en argent dans la bouche». Il n’y aurait cependant, selon cette version, jamais eu de trophée physique symbolisant la cuillère de bois.

Les trois histoires se rejoignent toutefois sur le fait qu’en 1983, quand l’Angleterre décrocha sa dernière cuillère de bois, des supporters irlandais ont offert une vraie cuillère de bois à cinq supporters anglais. Ces derniers ont alors créée la «Wooden Spoon Society», une fondation caritative. La cuillère de bois reçue par les Anglais à cette époque est aujourd’hui au musée du rugby de Twickenham.

L’Ecosse et l’Irlande sont les deux nations à avoir été le plus souvent «récompensées», avec treize titres chacun. Pour sa part, la France en a reçu huit, la dernière remontant à 1957. L’Italie a elle frappé fort d’entrée puisque, intégrée dans le Tournoi en 2000, elle a perdu tous ses matchs en 2001, 2002 et 2005. Cette année c’est le Pays de Galles qui tient la corde après trois défaites en autant de match, avant d’aller en Italie et de recevoir l’Angleterre.

 
Histoire | Tournoi des VI Nations
Publicité

trackback uri 5 commentaires

Ce Pj, quel passion pour l’ovalie…Bravo mon ami

par The Ashe, 09.03.2007 à 23h43  Répondre

    Cuillère de bois au réalisateur TV du rugby de France 2 à Paris. Ce n’est plus un reportage télévisé de rugby, c’est un spectacle saboté.

    par Nixon, 14.02.2013 à 12h51  Répondre

Une sympathique tradition qui fait tout le charme de la compétition. Bien content tout de même de pas l’avoir chopé depuis 50 ans, ce qi doit constituer le record en cours, non ?

par Moriarty, 10.03.2007 à 00h59  Répondre

Avec tout à faisance.
Les dernières cuillières par pays:
France: 1957; Angleterre: 1976; Irlande: 1998; Galles: 2003; Ecosse : 2004 et Italie: 2005. Mais ce n’est pas un record, puisque l’Angleterre s’en est privée entre 1907 et 1972; et le Pays de Galles entre 1892 et1990, soit 98 ans sans cuillière!!!

par PJ, 10.03.2007 à 01h23  Répondre

Article très intéressant, merci !

et donc 4 défaites d’affilée pour les Gallois. Cependant, je pense qu’ils échapperont à ce trophée samedi prochain, la réception de l’Angleterre devrait les remotiver :

1) Les Gallois se sont fait a moitié voler par l’arbitre en toute fin de match (qui d’ailleurs s’est excusé par la suite, pour mal avoir compris son assistant qui lui disait qu’il restait du temps)

2) L’Angleterre est inconstante et peut etre moins performante en dehors de Twickenham

Une petite question en passant : sait-on si la forte concentration de “Jones” et “Williams” dans l’équipe galloise est représentative de la faible diversité de noms de familles (noms de clans ?) au Pays de Galle ?
Je ne connais pas de joueurs de ces familles en foot…

par Tagolo, 12.03.2007 à 12h51  Répondre
Publicité

Laisser un commetaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.