Zoom sur Mohed Altrad : Montpellier, le rugby, sa fortune et ses livres

mohed altrad rugby bouclier de brennus

Le Challenge Européen 2016 est le premier succès de Mohed Altrad avec Montpellier. En attendant le bouclier de Brennus ?

FICHE DE MOHED ALTRAD : PRÉSIDENT DU MONTPELLIER HÉRAULT RUGBY

 

Nom complet : Mohed ALTRAD

Date et lieu de naissance : 9 mars 1951 à Racca (Syrie)

Profession : Président du Montpellier Hérault Rugby

Président du Goupe Altrad

Palmarès avec le Montpellier Hérault Rugby:

Vainqueur du Challenge Européen 2016

1/2 finaliste du Top 14 2014 et 2016

 

 

mohed altrad fortune milliardaire

Mohed Altrad, sacré meilleur entrepreneur mondial 2015

BIOGRAPHIE DE MOHED ALTRAD : MONTPELLIER, LE XV DE FRANCE ET SA FORTUNE

Milliardaire et meilleur entrepreneur mondial en 2015 : Mohed Altrad connait une fabuleuse réussite dans le monde des affaires. Depuis 2011, le natif de Syrie préside le Montpellier Hérault Rugby avec l’ambition d’amener le bouclier de Brennus dans sa ville d’adoption.

Le destin de Mohed Altrad est extraordinaire. Sa mère appartenait à une tribu bédouine à proximité de Racca en Syrie. Son père était le chef de la tribu qui a violé la jeune femme. Sa mère, répudié, est décédée peu de temps après sa naissance. Élevé par sa grand-mère, Mohed Altrad est destiné à devenir berger et ne peut aller à l’école. Finalement, le jeune Mohed est accueilli par un cousin sédentarisé à Racca qui l’autorise à aller écouter l’instituteur.

Aidé par celui-ci, Altrad obtient son baccalauréat à 17 ans et reçoit une bourse pour étudier en France à Montpellier. Le début d’une fabuleuse histoire. En 2011, Mohed Alrtrad, fort de sa fortune glanée avec son entreprise de Bâtiment et Travaux Publics devient l’actionnaire principal du club de Montpellier. Comme dans le monde des affaires, l’ambition du nouveau président montpelliérain est simple : il veut devenir le meilleur.

Finaliste du Top 14 juste avant son arrivée en 2011, le MHR n’a pas réussi à retrouver le Stade de France pour conquérir le Bouclier de Brennus. Cette saison, le club montpelliérain, 7ème budget du Top 14, échoue en barrage contre le Racing de Daniel Carter (13-22). Une nouvelle déception pour Altrad dont la victoire en Challenge Européen en 2016 ne peut contenter. Retour sur la biographie de Mohed Altrad, le président controversé du Top 14.

Mohed Altrad et le rugby : Montpellier, clash avec Fabien Galthié et objectif champion de France

clash galthié altrad procès

L’histoire entre Mohed Altrad, président de Montpellier Rugby, et Fabien Galthié, ancien coach du MHR, s’est mal terminée

Actionnaire principal du MHR depuis 2011, Mohed Altrad ne manque pas d’ambitions pour son club. Pour cela, il n’hésite pas à renflouer régulièrement les caisses du club déficitaire. En six ans, Altrad a investi près de 15 millions d’Euros. Lors de son arrivée, le président peut espérer raisonnablement décrocher le tant convoité bouclier de Brennus avec la génération montante montpelliéraine des internationaux François Trinh-Duc et Fulgence Ouedraogo. Altrad peut également compter sur son entraineur renommé, Fabien Galthié.

Malgré ces promesses, le MHR perd trois fois d’affilée en phase finale contre le Castres Olympique (2 fois en barrage et une fois en demi-finale). Les joueurs de Fabien Galthié se hissent jusqu’en 1/4 de finale de la Coupe d’Europe 2013 mais subissent la loi de l’ASM Clermont d’Aurélien Rougerie (14-36). En 2014, le stade Yves du Manoir est rebaptisé Altrad Stadium suite au contrat de naming entre Montpellier Agglomération et le groupe de BTP.

Le début de la saison 2014-15 est difficile et les relations entre Mohed Aldrad et son entraineur se tendent. Le conflit s’accroit avec la terrible série de huit défaites en neuf matches. En décembre 2014, Fabien Galthié est mis à pied et voit l’entraineur Sud-Africain, Jake White, arrivé comme consultant pour les six mois restants de la saison. Bien que conservant sa place dans l’organigramme du club, l’ancien entraineur du Stade Français n’interviendra plus au club et la longue procédure judiciaire se termine en janvier 2017 avec 484 500 euros de dommages et intérêts pour Galthié.

Après cette saison catastrophique (8ème en Top 14), le président Montpelliérain renouvelle sa confiance à l’ancien sélectionneur des Springboks, vainqueur de la Coupe du Monde 2007. Mohed Altrad lui donne même carte blanche au niveau du recrutement. Le MHR prend l’accent sud-africain avec l’arrivée de nombreux joueurs de la nation de l’hémisphère sud. Si le jeu déployé par l’équipe est régulièrement critiqué, la stratégie est payante sur la scène européenne avec le premier titre de l’histoire du club. Les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo remportent le Challenge Européen en disposant en finale des Harlequins (26-19), triple vainqueurs de l’épreuve.

Dans l’hexagone, le MHR n’arrive toujours pas à conquérir le bouclier de Brennus. Battus en 1/2 finale en 2016 contre le RC Toulon, les Montpelliérains connaissent une cruelle désillusion avec la défaite en barrage à domicile contre les Racing cette saison 2016/2017. Un nouveau changement de cap s’opère la saison prochaine avec l’arrivée de l’ancien entraineur de l’ASM Clermont, le Néo-Zélandais, Vern Cotter. Avec ce renfort de poids, Mohed Altrad se donne les moyens d’assouvir son ambition : devenir champion de France et soulever le bouclier de Brennus.

 

Mohed Altrad : Relation tendues avec le rugby français et sponsor de l’équipe de France

altrad laporte équipe de france rugby

Mohed Altrad, ici avec Bernard Laporte président de FFR, est devenu le premier sponsor maillot de l’histoire du XV de France

Pour attirer Vern Cotter, Mohed Altrad n’a pas lésiné sur les moyens. Ainsi, l’ancien sélectionneur de l’Écosse deviendra l’entraineur le mieux payé au monde avec un contrat de trois millions d’euros sur trois ans. Le président héraultais tient à mettre à disposition de son nouveau coach, une équipe apte à concurrencer les cadors du championnat comme le RC Toulon et l’ASM Clermont de Camille Lopez. Ainsi, Altrad n’hésite pas à payer 1 million d’euros au club anglais Northampton pour rapatrier Louis Picamoles, le 3ème ligne vedette du XV de France de Guy Novès. Ce recrutement est symbolique car l’ancien toulousain est un enfant du MHR.

Mais, cette capacité à sortir facilement le chéquier ne réjouit guère le monde de l’ovalie. Depuis son arrivée à la tête du MHR, Mohed Altrad multiplie les clashes avec d’autres acteurs du rugby français. Le plus célèbre est évidement celui avec son ancien coach et futur entraineur du RC Toulon, Fabien Galthié. Altrad échange également régulièrement des amabilités avec le président du Racing, Jacky Lorenzetti. Mohed Altrad se plaint de ne pas être considéré par les autres présidents du Top 14 et dénonce être surnommé le « Bédouin » en privé par certains de ses confrères.

En interne, la restructuration du MHR depuis 2011 laisse également des traces avec notamment des recours aux prudhommes d’anciens salariés. Le capitaine emblématique, Fulgence Ouedraogo, n’hésite pas élever la voix suite à des évènements qu’ils déplorent au MHR : François Trinh-Duc privé d’adieu en 2016 avant son départ et dernièrement l’annonce des ruptures de contrats pour six joueurs actuels lors du barbecue de fin d’année du club. Mohed Altrad se retranche derrière le choix de ses entraineurs mais l’image du MHR se retrouve écornée.

Mohed Altrad n’investit pas seulement au MHR. Le groupe Altrad est sponsor de Montauban (Pro D2) et Mohed Altrad, via son groupe, est devenu le premier sponsor de l’histoire du maillot du XV de France lors du Tournoi des 6 nations 2017. Le contrat négocié avec Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby, court jusqu’au 15 novembre 2017. Il s’agit d’une belle exposition internationale pour le Groupe Altrad mais qui suscite des questions dans le rugby français sur un possible conflit d’intérêt. Par ailleurs, Mohed Altrad n’a pu mener à bien son désir d’investir dans le club anglais de Gloucester suite au véto du Premiership Rugby de voir l’homme d’affaire devenir l’actionnaire principal.

 

Mohed Altrad : sa fortune impressionnante, sa femme et ses livres

fortune altrad argent rugby

La fortune de Mohed Altrad est estimée à deux milliards d’Euros

Mais d’où provient la fortune de Mohed Altrad ? Arrivé en France à Montpellier sans argent pour ses études en 1970, il obtient divers diplômes dont celui d’ingénieur à Polytech et un doctorat en informatique à l’université de Paris VII. Après avoir exercé en tant qu’ingénieur à Alcatel puis à Thomson, Altrad rejoint une compagnie de pétrole d’Abu Dhabi. Le Syrien d’origine est de retour en France et fonde avec un associé une entreprise d’informatique. Le secteur de l’informatique nécessitant des fonds importants pour se développer, ils décident de la revendre en 1984 à Matra.

Mohed Altrad change totalement de filière et rachète une PME de Florensac (Hérault) spécialisée dans les échafaudages. Le futur président montpelliérain ne se contente pas de redresser l’entreprise, il la développe en diversifiant ses activités dans le domaine du BTP. La croissance continue et impressionnante de la société constitue l’origine de la fortune de Mohed Altrad. Le Groupe Altrad enchaine les acquisitions, fusions et créations d’entreprise. Le rachat son concurrent néerlandais, Hertel, en 2015 lui fait passer un cap et ouvre de nouveaux débouchés dans le monde entier.

Le groupe Altrad emploi 17 000 salariés dans le monde pour un chiffre d’affaire de plus de 1.8 milliards d’Euros. Une réussite exceptionnelle pour l’homme d’affaire français. La fortune de Mohed Altrad est estimé à près de deux milliard d’euros. Outre cette fortune, Mohed Altrad gagne la reconnaissance du monde des affaires. En 2015, il est élu meilleur entrepreneur mondial par Ernst & Young, une première pour un dirigeant français.

Mohed Altrad est également un passionné d’écriture et de livres. Ses livres dont Badawi, publiés aux éditions Acte Sud, sont en grande partie auto-biographique. Il est vrai que la biographie de Mohed Altrad est extraordinaire et incroyable par son parcours. En dehors de ses livres romans « biographie », Altrad écrit des livres sur le management et est même l’auteur d’une charte Altrad : Différences culturelles et management international.

Mohed Altrad peut profiter de sa fortune avec sa femme et sa famille. Mohed Altrad vit avec sa femme, Anne, dans un cottage au milieu d’un parc à Montpellier. Altrad et sa femme ont deux enfants, Noha (16 ans) et Emma (13 ans). Noha évolue dans les équipes de jeunes du Montpellier Hérault Rugby. En tout, Mohed Altrad a cinq enfants dont trois, Mathias (39 ans), Fanni (32 ans) et Djena (22 ans) avec ses deux précédentes femmes. L’avenir est dorée pour Mohed Altrad, sa femme et sa famille.

 

Leave a Comment