À la source du renouveau des Bleus : la LNR et la FFR signent un accord historique en 2013

Antoine Dupont et la nouvelle génération française

(Source : www.francebleu.fr)

En 2013, après de nombreuses années très compliquées sur le plan international, le XV de France a entamé une mue qui porte ses fruits aujourd’hui avec l’explosion de la génération Dupont/Ntamack. Le point de départ de cette révolution n’est autre que la convention signée entre la FFR et la LNR.

Copiée sur le modèle anglais, elle prévoit que les clubs protègent au maximum les joueurs appelés en sélection afin qu’ils soient dans les meilleures dispositions lors des matchs internationaux. Cela permet ainsi, par un principe de vases communiquant de faire travailler le groupe France plus intensément afin de lui donner l’identité de jeu qui lui manquait depuis des années.

Voici un rapide résumé de l’histoire et de l’évolution de cette convention, qui permettra, nous l’espérons tous, de voir les Bleus au sommet de la hiérarchie mondiale.

2014 : Formation du Groupe XV de France

À la suite de la convention entre la FFR et la LNR signée en décembre 2013, un « Groupe XV de France est créé ». Les 30 joueurs sur cette liste ne peuvent pas disputer plus de 30 matchs (hors phase finale) durant la saison 2014-2015.

Le but est de préserver la santé des joueurs avant la Coupe du Monde 2015. Si cette mesure permet à l’équipe de gagner en fraîcheur, les résultats ne sont pas au rendez-vous : le XV de France sera sorti sans ménagement de la compétition par les All-Blacks (62-13). Malgré tout, la première pierre est posée.

2016 : Création des listes Élite et Développement

Après l’échec du Mondial 2015, la LNR et la FFR se remettent au travail afin d’améliorer la compétitivité du XV de France. Deux listes de joueurs sont alors créées : « Elite » et « Développement ». Elles permettront d’avoir un suivi individualisé des joueurs et d’aménager leur intersaison.

Les listes comportent chacune 30 joueurs. Lors de l’intersaison, ceux qui sont placés sur la liste Élite ne peuvent pas jouer de rencontre durant 8 semaines, afin qu’ils puissent se reposer.

Lors des test-matchs de novembre, les joueurs seront à disposition du sélectionneur 15 jours avant la 1re rencontre. Pour le tournoi des VI Nations, ils seront ensemble pendant 8 semaines de rang. Le rassemblement commence 15 jours avant le premier match.

Avec ce dispositif, les Bleus sont à disposition du sélectionneur pendant 120 jours par an, soit 28 de plus que précédemment.

La France de retour parmi les nations majeures du rugby

(Source : www.theguardian.com)

2017 : Création d’un Groupe France à 45 joueurs

Sous l’impulsion de Bernard Laporte, qui vient d’être élu à la tête de la FFR, une nouvelle impulsion est donnée. L’ancien sélectionneur aimerait que la FFR mette une quarantaine de joueurs sous contrat, et ce au détriment des clubs. Sans surprise, la LNR refuse et le conflit s’envenime.

Finalement, une solution est trouvée : la liste des joueurs à disposition du XV de France passe de 30 à 45 joueurs. Elle s’appelle désormais « Groupe France ». On y retrouve notamment Louis Picamoles (lire le portrait) et François Trinh-Duc.

La principale différence entre le Groupe France et la liste Élite précédente concerne la durée de l’intersaison : elle passe de 8 à 10 semaines. Durant cette période, les joueurs ne peuvent participer à aucun match.

2018 : Un plan quinquennal ambitieux

En 2018, la LNR et la FFR signent un nouvel accord de coopération jusqu’en 2023. Il met l’accent sur la compétitivité, mais aussi sur la concertation entre les différentes instances pour respecter les intérêts du XV de France et des clubs.

Les règles sont à peu près les mêmes que la précédente. Quarante joueurs bénéficieront d’un statut protégé avec une intersaison à 10 semaines sans match.

Au début de chaque saison, un groupe de joueurs d’avenir est composé. Leur évolution sera encadrée à la fois par l’encadrement des Bleus et par leur club.

La refonte de la mise à disposition, couplée à l’arrivée de Fabien Galthier à la tête du XV de France, a eu des résultats spectaculaires. Non seulement on a assisté à l’émergence d’une nouvelle génération ultra-talentueuse, mais le groupe dont elle s’est extraite semble un puits sans fin.

En plus, les joueurs semblent avoir retrouvé de la fraîcheur physique et surtout leur fameux « French Flair » que l’on croyait perdu pour toujours. Grâce à cette convention, le XV de France a effectué un retour fracassant sur la scène internationale.

Voici un résumé des différentes conventions publié par la FFR :

Leave a Comment