XIII: la Coupe Lord Derby pour Carcassonne

asc-lord-derby1Dix-neuf ans après, l’AS Carcassonne ramène la Coupe de France au pied de la Cité. Il fallait le faire. Face à Limoux, leader du championnat et tenant du titre, les Canaris de l’ASC ont réalisé un superbe exploit au bout du suspense et du courage. Car c’était vraiment bien mal parti.

Menés 10-4 à la mi-temps, puis 16-4 dès le retour des vestiaires avec le deuxième essai limouxin, les Carcassonnais passaient à côté de leur match. Patrick Albérola, l’entraîneur de l’ASC, se montrait d’ailleurs bien inquiet à la mitemps: “Je ne comprends pas cette renonciation. Les joueurs subissent, ce n’est pas dans leur tempérament.” Il parvient cependant à remobiliser ses troupes. Et à la 53e minute, le pilier Gagliazzo inscrit l’essai qui va débloquer le jeu des siens. Un second essai est rapidement marqué et les Limouxins, qui pensaient tenir le match , sont déboussolés. Gagliazzo, impérial durant cette fin de match, marque l’essai de la victoire à 7 minutes de la fin, pour offrir la victoire 18-14 à Carcassonne.

L’ASC remporte ainsi sa 13e Coupe de France Lord Derby, la première depuis 19 ans. Revenue en force depuis quelques saisons, l’équipe, 4e du championnat, a des ambitions, ce que ne nie pas le président Jean Guilhem: “On revient de loin, disait-il, mais c’est ça l’ASC : une équipe exceptionnelle et vous verrez, ce n’est pas fini.” Réussir le doublé s’annonce néanmoins une tâche ardue tant Limoux domine les débats.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

Leave a Comment