Wayne Barnes au cœur du cyclone

waynebarnes.jpgPour une entrée dans la lumière, c’est réussi! Le jeune arbitre Wayne Barnes (28 ans) s’est fait connaître du grand public samedi dernier en arbitrant France-Nouvelle-Zélande, et on n’est pas prêts d’oublier son nom, surtout chez les vaincus.

Le Président de la Fédération néo-zélandaise de rugby, Jock Hobbs, n’y est pas allé de main morte lorsqu’il s’en est pris à l’arbitrage de M. Barnes: “Certaines des décisions de l’arbitre ont eut une incidence énorme sur le résultat, a-t-il déclaré. De notre point de vue certaines des décisions étaient très, très douteuses. Nous souhaiterions que cette prestation soit revue, qu’elle soit reconsidérée en fonction de ce que nous attendons de toute façon en terme de prestations.

Deux actions sont notamment reprochées à M. Barnes. La première est le carton jaune donné à McAllister à la 46e minute et la seconde est évidemment l’en-avant non sifflé sur l’action amenant au second essai français. Suffisant pour soulever le tollé néo-zélandais et pour que le jeune avocat d’affaires dans le civil reçoivent des dizaines de menaces de mort.

L’IRB soutient quant à elle son arbitre à 100%. Un communiqué annonce que “les critiques à l’égard de l’arbitre Wayne Barnes à la suite du quart de finale entre la France et la Nouvelle-Zélande sont complètement injustifiées. Les arbitres ont une immense pression pendant les matches les plus importants et il n’a été, pour le moment, reconnu aucun manquement. L’IRB soutient à 100% le processus de désignation des arbitres, les arbitres eux-mêmes, ainsi que leur président de commission Paddy O’Brien.

O’Brien justement. Cet ancien arbitre néo-zélandais à qui l’équipe de France doit bien des malheurs, s’est rangé lui aussi à l’avis du Board. “La défaite de la Nouvelle-Zélande n’est pas due uniquement à une passe en-avant. La passe était en-avant, mais cela fait partie de l’arbitrage au rugby, a-t-il déclaré. Je suis très fier d’être Kiwi mais cela ne change pas mon jugement. Le sport c’est gagner ou perdre, et la Nouvelle-Zélande a perdu, c’est la vie. J’ai parlé personnellement à Wayne pour le féliciter de sa très bonne performance.

Bref, la vie des arbitres n’est pas facile facile. Et encore, on n’est pas au foot… Les Néo-Zélandais devraient eux se pencher sur leur principal problème, l’orgueil, qui les a empêché de marquer un drop maintes fois tentable dans les dernières minutes du match. Un orgueil qui les a poussé à vouloir marquer un essai pour finalement perdre ce match largement à leur portée.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

7 Comments

  1. History says:

    héhé , mauvais joueurs quand ils perdent les blacks …

    Pourtant , ils on pas vraiment l’habitude , juste en coupe du monde …

  2. Marius The Poete says:

    J’hallucine quand même que des gars trouvent le carton jaune injustifié!

  3. fabulousfab says:

    Je revois encore en première mi-temps kelleher tout souriant, l’orgueil, le melon c’est le gros défaut des blacks.

  4. Bouabellah says:

    Bonjour,
    La vérité est que le Dieu du Rugby l’ mauvaise vis à vis des blacks. L’expérience montyre que dans tout sport, il y a d’une part le talent, et l’intellignce et de l’autre il y a les caprices de la “force surnaturelle’ ( Dieu pour les uns, le concours des circonstances) dont le mot est souvent plus important que celui du talent ! Ainsi par exemple l’Espagne malgré qu’elle soit un temple du foot n’ ajmais fait bonne figure en coupe d’europe ni en Coupe du Monde.
    Le Dieu du rugby n’aime les all-blacks. Indéniablement, l’arbitre Wayne Barnes les a défavorisés mais si ce n’était cela il y aurait eu autre chose. Il devait perdre voilà tout !

  5. thi oc says:

    pas d’ accord sur un quelconque orgueil mal placé des blacks.
    surs d’ eux oui, et à juste raison. mais pas arrogants.
    ils sont accessibles malgré leur statut de stars et font preuve de respect.
    ils connaissent par exemple leurs adversaires et ne restent pas perchés sur leur nuage.
    la france a bien joué le coup. point.

    après, partout dans le monde on trouvera un gars qui veut “faire la peau” d’ un arbitre ou d’ un joueur qui a crucifié son équipe.

    ne serait ce pas une tempête dans un verre d’ eau?

  6. PJ says:

    L’IRB, tenue de main ferme par les Anglais et Néo-Zélandais, ne lâche pas l’affaire. Elle en a remis une couche hier.

    L’equipe: “Selon l’IRB elle-même, Monsieur Wayne Barnes a commis trois erreurs d’arbitrage dans les quinze dernières minutes du quart de finale remporté (20-18) par la France face à la Nouvelle-Zélande le 6 octobre dernier à Cardiff.

    Le responsable des arbitres de la fédération internationale, Paddy O’Brien, a déclaré dans le Guardian que le match avait été revisionné par lui-même et un panel de quatre autres arbitres.

    Leur conclusion est que même si ces erreurs ont été commises par M. Barnes, ce dernier «ne pouvait être tenu responsable de la défaite de la Nouvelle-Zélande».

    O’Brien a ajouté qu’il pensait que beaucoup de facteurs expliquaient la défaite des Blacks, et parmi eux les trois décisions litigieuses de l’arbitre et de ses assesseurs.

    «Il y a eu clairement la passe en avant qui n’a pas été vue par les trois officiels sur le terrain, et l’arbitre doit prendre sa responsabilité pour ça. Il y a eu aussi deux pénalités non sifflées pour les Néo-Zélandais, l’une pour un talonnage à la main et l’autre pour un hors-jeu dans un ruck dans les dix dernières minutes, que le juge de touche aurait du lui indiquer», a précisé O’Brien.

    Engros, O’Brien a été obligé de baisser son froc devant les pressions des responsables néo-zélandais et de déclarer Barnes semi-coupable…

  7. Captain Cavern says:

    S’ils se repassent tous les matchs de la CM et relèvent toutes les fautes d’arbitrage, tous les arbitres vont se retrouver semi-coupables de quelque chose …
    Ca sert à rien de polémiquer sur un match passé, c’est pas ca qui leur fera gagner la coupe aux néo-z.
    Maintenant si ca peut rassurer les Blacks et toute la population néo-z quant au fait qu’on leur a volé le match et peut être la coupe promise, et que leur défaite ne vient pas d’une contre perf de l’équipe, tant mieux pour eux …
    Déplorable !

Leave a Comment