Un rendez-vous historique

irfu.jpgrfu.jpgC’est tout un pays qui attend le match de ce week-end. L’Irlande reçoit en effet l’Angleterre à Croke Park. C’est un rendez-vous chargé d’émotion et d’histoire qui se prépare. Car, comme le disent les Irlandais, la dernière fois que les Anglais sont entrés à Croke Park, c’était avec des mitraillettes.

Du coté sportif, l’attente est aussi grande. L’Irlande, qui faisait figure de favori potentiel pour ce Tournoi, n’a déjà plus le droit à l’erreur. Après une victoire peu convaincante contre Galles et une petite défaite contre la France, les Irlandais sont obligés de s’imposer contre l’Angleterre s’ils veulent garder un espoir de remporter ce Tournoi.

Mais en face, les Anglais ne sont pas au mieux eux non plus. Certes, l’Angleterre a gagné ses deux premiers matchs, mais c’était face à l’Ecosse et à l’Italie, les deux équipes les plus faibles (sur le papier bien sûr). Le gros souci coté anglais concerne la manière. Les deux matchs ont été des sorties ratées, et les Anglais semblent douter, eux qui sortent d’une année 2006 catastrophique. Et, cerise sur le gâteau, ses deux meilleurs joueurs pourraient ne pas être alignés. Jason Robinson sera absent, c’est acquis. Il sera remplacé par un débutant, David Strettle. Jonny Wilkinson n’est lui pas sûr de jouer à cause d’une douleur à la cuisse droite. Sachant que ces deux hommes ont marqué 57 des 62 points de leur équipe à eux seuls, on peut comprendre que les Anglais soient inquiets avant d’aller l’Irlande dans son jardin le plus secret.

Pour ne plus subir l’affront de perdre à Croke Park, les Irlandais devront donc mieux gérer leurs efforts. Et surtout attaquer, pour ne pas subir le jeu comme contre la France. Avec les retour très attendus de O’Driscoll et de Stringer, les Verts ont tout ce qu’il faut pour bousculer le XV de la Rose, et la plonger encore plus dans le doute à moins de 6 mois de la Coupe du Monde. Ce qui ne serait pas pour me déplaire…

Le public irlandais ne supporterait lui pas une nouvelle défaite à Croke Park. Outre l’histoire du stade, intimement liée aux deux pays, il existe une rancœur tenace envers Brian Ashton, le sélectionneur du XV d’Angleterre. Celui-ci a également entraîné le XV irlandais en 1997-98. Ce fut un vrai fiasco. A l’époque, il avait suscité la polémique quand, interrogé sur ce qui le séparait du manageur de l’équipe, Pat Whelan, avec qui il entretenait des relations exécrables, il avait répondu: «Pat est irlandais, je suis anglais. Pat est amateur, je suis professionnel». Et les Irlandais l’ont bien gardé en travers. Le match promet d’être engagé, car comme confie l’ancien international Connor O’Shea, “Pour les Anglais, ce sera juste un match de plus. Pour les Irlandais, ce sera bien plus que ça.

Les équipes probables:
Irlande: Dempsey – Horgan, B. O’Driscoll (cap), D’Arcy, Hickie – (o) O’Gara, (m) Stringer – D. Wallace, Leamy, Easterby – O’Connell, O’Callaghan – Hayes, R. Best, Horan
Angleterre: O. Morgan – Lewsey, Tindall, Farrell, Strettle – (o) Wilkinson (ou Flood), (m) Ellis – Lund, Corry, Worsley – Grewcock, Deacon – Vickery (cap), Chuter, Freshwater


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

7 Comments

  1. Qui©he says:

    Go Irish !!!!

  2. Moriarty says:

    La guinness est au frais les cocos !! C’on Ireland !!

  3. oldiegoodie says:

    Ce n’est pas que je sois de parti pris mais si les Anglais pouvaient ne pas gagner !… Il me semble qu’ils en ont besoin pour reconsidérer leur jeu qui ne consiste plus qu’à compter sur la botte de Jonny. C’est k’j’ai une p’tite Guinness qui attend moi!

  4. thi oc says:

    go england!!!
    mais force est de constater qu’ ils se débrouillent mieux avec des mitraillettes qu’ un ballon en ce moment les hommes à la rose.

  5. Terryble says:

    Les amis, j’ai passé la plus belle journée rugby hier.
    Magnifique (première) victoire italienne, Exceptionnelle victoire irlandaise (avec une ambiance énorme), et l’équipe de France qui montre qu’elle sait retourner la situation.
    Et accesoirement 7 pintes de Guinness et un mal de crane ce matin :-)

  6. thi oc says:

    les bleus sont moins rigides tactiquement et ça se sent dans le jeu.
    laporte aurait il enfin compris le french fair?-)

  7. Xaxou says:

    … Je miserai bien une piécette sur les Irlandais pour la coupe du monde (comprenez une place en demi me comblerait !)

Leave a Comment