Biarritz et Toulon changent de staff

La nouvelle a été affirmé, infirmée, et finalement confirmée: Jacques Delmas n’est plus entraîneur de Biarritz. Jack Isaac reste lui maintenu à son poste. Le flou regnant sur Biarritz depuis hier s’est en partie dissipé, mais cette nouvelle n’est pas la dernière à attendre en provenance de la côte Basque. Car il faut maintenant attendre le nom du succesuer de Delmas à son poste.

La nouvelle tombait hier: les eux entraîneur du BO étaient remerciés. Mais dans la foulée, Serge Blanco affirmait que “jusqu’à preuve du contraire, les entraîneurs étaient en fonction“. Il n’était néanmoins pas un secret que les jours de Delmas étaient comptés sur le banc basque. Le club ne va pas fort depuis l’an dernier, et le départ précipité de Patrice Lagisquet n’avait rien changé, bien au contraire. Le dernier fusible restant a donc sauté. Car le BO contredisait Blanco dans la soirée, Delmas est limogé.

Reste maintenant à savoir qui sera aux côtés de Jack Isaac sur le banc. C’est un autre ancien joueur du club qui est pressenti: Jean-Michel Gonzalez. Son nom circule avec insistance, et Serge Blanco l’a longuement reçu hier soir, tandis que le groupe est parti s’isoler du côté d’Hendaye pour préparer la venue du Stade Français. Un match déjà à forte pression pour le futur entraîneur.

Autre club, mêmes problèmes de performance. Le RCT n’y est pas vraiment cette saison. Et comme d’habitude, Mourad Boudjellal a frappé fort. C’est Jake White qui a été engagé! Rien de moins que le dernier sélectionneur champion du monde! Actuellement aux Saracens pour une mission similaire, White va effectuer une “mission temporaire” comme “consultant” au RC Toulon, selon le site internet du club. Il sera à Toulon à partir du 7 décembre pour deux semaines, afin de réaliser un audit interne.

J’ai la faiblesse de penser que lorsque quelqu’un est champion du monde en titre, c’est parce qu’il a des théories qui fonctionnent,” a déclaré le président toulonnais, avant d’en dire plus sur la mission du Sud-Africain: “faire profiter de son expérience et donner un avis extérieur. Pour avoir tous les éléments nécessaires à son audit, il sera entièrement libre de ses mouvements. Il donnera également des conseils à un staff technique, qui par essence, a le nez dans le guidon. Tana Umaga est seul et comme tout le monde, il a des doutes. Le fait d’avoir quelqu’un à ses côtés peut l’aider. Il n’est pas en danger et comme Aubin Hueber, il est informé de la venue de Jake White. Cela ne leur pose aucun problème particulier. Je leur demande juste de l’écouter et de prendre ce qu’il y a à prendre. Je l’écouterai mois aussi, car Jake White donnera son avis sur l’ensemble du club“.

L’arrivée de John Connolly pour la même mission avait avortée il y a quelques semaines, devant le rejet pur et simple de Tana Umaga. Boudjellal ne voyait alors que deux hommes capables d’un tel travail: Jake White et Graham Henry. Henry n’étant pas disponible, c’est White qui viendra. Avec, cette fois-ci, le total accord d’Umaga et d’Aubin Hueber. D’ici là, le RCT devra confirmer sa meilleure forme face à Dax.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

Leave a Comment