L’autre choc du jour

Le match du jour, c’est évidemment Italie-Irlande, comptant pour le Tournoi des 6 Nations. Un autre match, disputé à 14h sur Sport+, est attendu: le choc Racing Métro-Agen, en match en retard du championnat de Pro D2. Ce match oppose deux formations dont l’ambition est la montée en Top 14, et pourrait déjà décider d’un des deux promus. Premier du championnat depuis 8 journées, le Racing-Métro pourrait, en cas de victoire, assurer pratiquement sa place de leader, et donc une montée directe.

Avec 10 essais en deux matchs, le Racing est en pleine forme. Son dauphin albigeois est à 6 points, tout va donc pour le mieux avant d’affronter le cinquième, Agen. Malgré quelques absences (notamment les internationaux Festuccia et Chkhaidze), l’équipe devrait être sensiblement la même que celle qui a largement battu Aurillac chez elle dimanche dernier. On retrouvera donc Andrew Mehrtens à l’ouverture et Bobo à l’aile. Un gage de sécurité vu leurs dernières très bonnes prestations.

En face de cette équipe parisienne en forme et invaincue chez elle, les agenais savent qu’ils ne sont pas favoris, loin s’en faut. « Nous n’avons aucune pression car ce n’est pas là que la saison se joue. Nous allons au Racing pour nous étalonner. On ne boxe pas dans la même catégorie. On va rencontrer une équipe qui va être plus que déterminée. » Christian Lanta, l’entraîneur du SUA, n’a pas fait de ce déplacement une priorité. D’autant plus que les principaux cadres de l’équipe (Caucaunibuca, Barrau, Dupuy, Gelez, Monribot, Badenhorst) seront absents sur blessure.

Malgré ces chiffres en nette faveur des franciliens, le match devrait être intéressant car le SUA, la dernièere équipe à s’être imposée au stade Yves-du-Manoir de Colombes, doit se reprendre pour garder une chance de jouer les play-offs. En perte de vitesse depuis quelques journées, les Agenais sont aujourd’hui cinquièmes, soit à la dernière place qualificative. Une place qu’il faudra défendre face à Pau ou Lyon en cas de défaite, alors qu’une victoire leur permettrait de passer Oyonnax et La Rochelle et de rejoindre Albi au classement. Cela permettrait également de prendre un peu d’air avant un difficile déplacement à Bègles-Bordeaux et un autre chez Bourg-en-Bresse, la lanterne rouge. Le résultat d’aujourd’hui ne sera donc pas tout à fait anecdotique.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

One Comment

  1. PJ says:

    Un bien beau match que celui-ci! Victoire 32-28 du Racing, malgré que les Agenais aient marqué un essai de plus (2 contre 3). Le Racing compte donc dorénavant 10 points d’avance sur Albi, soit une place de leader quasi-acquise. Les agenais ont quand même pris un bon point.

    Le classement:
    1 Racing Metro 92 67 pts
    ———————————Promu directement en Top 14
    2 Albi 57
    3 Agen 54
    4 La Rochelle 54
    5 Oyonnax 53
    ———————————Play-offs
    6 Pau 52
    7 Lyon OU 47
    8 Grenoble 45
    9 Tarbes 42
    10 Aurillac 42
    11 Union Bordeaux-Bègles 41
    12 Auch 37
    13 Narbonne 37
    14 Colomiers 36
    ———————————Relégués
    15 Béziers 27
    16 Bourg-en-Bresse 21

Leave a Comment