Galles, 100 ans après?

Le pays de Galles, c’est l’ogre de ce Tournoi“. La phrase est de Marc Lièvremont, le sélectionneur français. Au des deux premières journées, on ne peut pas le contredire. Sur ses deux premiers matchs, le Pays de Galles n’a pas encore été mené une seule fois au score. Difficile de penser que les Français y parviendront au Stade de France. S’ils devaient s’avérer invincibles, ces Gallois réussiraient un exploit retentissant, puisqu’ils seraient la toute première équipe à remporter deux Grand Chelems consécutifs depuis que le Tournoi comporte 6 nations. Mieux, ce serait leur premier doublé depuis… 100 ans!

Une seule fois dans son histoire, le pays de Galles a réussi deux Grands Chelem de suite. C’était il y a très exactement 100 ans, en 1909. Le Tournoi ne réunissait encore que les 4 nations britanniques, sans la France, et les Gallois avaient remporté haut la main ces deux éditions. Ils auraient même pu réussir un fantastique quadruplé. Seule une courte défaite face à l’Angleterre en 1910 les en a empêchés, avant de réussir de nouveau un Grand Chelem en 1911.

Si les Gallois devaient réussir ce doublé, l’exploit se retentissant, car même la grande équipe galloise des années 70 ne l’a pas réussi. L’équipe des Gareth Edwards, JPR Williams et autres Barry John, qui a remporté 8 fois le Tournoi entre 1969 et 1978, n’a jamais accomplit le Grand Chelem deux années de suite. C’est dire la portée de l’exploit qui attend peut-être l’équipe de Warren Gatland. Faire mieux que cette équipe, c’est extraordinaire!

Et on peut y croire encore plus après le match disputé contre l’Angleterre. Alors qu’on les voyait se faire marcher dessus (moi le premier), les Anglais ont bien tenu. Le bon match des Anglais ne donne que plus de crédit aux Gallois. “Je n’ai jamais eu le sentiment que nous allions perdre ce match. Les gars ont toujours été en contrôle.” Warren Gatland ne s’y trompe pas, son équipe est nettement au-dessus. Avec deux semaines de récupération, inutile de dire que les Gallois seront largement favoris au Stade de France, ce qui a rarement été le cas ces dernières années. Depuis la grande équipe des années 70 en fait. On a peut-être devant les yeux l’une des meilleures équipes européennes de l’histoire. Tout simplement.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

3 Comments

  1. Yannick says:

    J’ose encore croire que la France pourra peut etre gagner à domicile…avec un peu de chance!
    En attendant, moi je vais faire un tour dimanche au Stadium pour le choc Toulouse/Clermont….ah çà faisait longtemps!

  2. Qui©he says:

    Oui ça va passer…
    (Avant de se faire rétamer le match d’après)

    A force de pratiquer un Rugby poussif…

  3. PJ says:

    Vu comment les deux équipes jouent ces derniers temps, je n’y crois pas une seule seconde. Mais bon, on verra bien.

Leave a Comment