De la légèreté de la FFR

logo-ffr.gifOn connaît donc depuis quelques minutes les affiches des quarts de finale du la Coupe du Monde 2007. Et la victoire de l’Argentine sur l’Irlande en poules nous offrira donc la confrontation attendue entre l’équipe de France et les favoris néo-zélandais. Les autres sont affiches sont Australie-Angleterre, Afrique du Sud-Fidji et Ecosse-Argentine.

La tendance générale de cette première phase du Mondial est donc, comme on avait déjà pu s’en apercevoir, que l’hémisphère sud domine outrageusement les débats. Les qualifications des Fidji et de l’Argentine aux dépens du Pays de Galles (Gareth Jenkins est viré d’ailleurs) et de l’Irlande le confirment, comme les résultats obtenus par les équipes du Tri-Nations. En terminant deuxième de sa poule, la France s’est elle considérablement compliquée l’existence, en passant d’une Ecosse largement prenable à des All-Blacks invincibles.

Et en plus, le quart se jouera à Cardiff. Si le résultat suit donc les dernières tendances, c’est-à-dire qu’on s’en prend au moins 60, la France sera donc éliminée au Pays de Galles du Mondial qu’elle organise. Une aberration! Beaucoup de gens se demandent encore comment une telle chose est possible, comment l’organisation a-t-elle pu laisser passer un tel choix, sachant que la poule D de la France était très difficile, avec l’Argentine et l’Irlande, et donc que la première place était loin d’être acquise.

L’excellent Midi Olympique a fait sa petite enquête, qui révèle que la faute est à porter à la FFR, coupable d’une légèreté bien… coupable (désolé, je n’ai pas d’autre mot).

Le sort de l’équipe de France se serait donc joué dès le 12 mai 2006. Pour la première fois, la répartition des poules serait faite par tirage au sort. Seule une équipe par poule est connue: chaque demi-finaliste de 2003 est automatiquement tête de série d’une poule. Le choix des stades n’a lui pas été joué au hasard, mais a été le résultat d’intenses négociations.

De fait, les dirigeants de la FFR tenaient absolument à ce que le quart joué par le premier du groupe de la France le soit en France. Légitime. Mais la FFR avait également promis aux Gallois un quart à Cardiff, en compensation de celui qu’elle avait obtenu à St-Denis lors du Mondial 1999. Et les Gallois, pour s’assurer une belle recette, on demandé le quart joué par les Blacks. Le piège était refermé sur les dirigeants français. Etant donné que cette répartition des matchs a eu lieu avant le tirage au sort des poules, les dirigeants français, persuadés que leur équipe ne pouvait terminer que première de son groupe, ont accepté la proposition.

Las, le tirage n’a pas épargné l’équipe de France. Et cette dernière a fini le travail en perdant (d’une manière quasi-lamentable) contre les Pumas lors du match d’ouverture. Et plutôt que d’une place en demi presque acquise, elle devra apparemment se contenter d’une élimination en quarts dans un stade hostile. Ah oui, j’oubliais, les supporters néo-zélandais ont eu leur billet pour Cardiff depuis bien longtemps… Seule consolation, les Franças pourront jouer en Bleu, ce qui forcera les Blacks à jouer avec leur maillot moche gris, ce qui fait déjà grincer des dents au pays.

Un dirigeant de la fédé a reconnu sous couvert d’anonymat au Midol que la faute leur est imputable: «C’est uniquement de notre faute si aujourd’hui le XV de France doit aller au Pays de Galles. Nous n’avons rien anticipé.» Quand on sait que des matchs peuvent se jouer sur des détails, celui-ci est énorme de conséquences. Espérons quand même qu’une élimination prématurée des Bleus ne ternira pas la grande ferveur qui existe actuellement autour de l’événement.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

12 Comments

  1. Terryble says:

    « C’est uniquement de notre faute si aujourd’hui le XV de France doit aller au Pays de Galles. »

    Mouais mouais …. pas que faux …
    Mais bon c’est surtout la faute a l’équipe de pas s’etre sorti les doigts devant l’argentine, non ?
    Mais sinon, c’est super étonnant que la FFR soit à la rue pour l’organisation. C’est vraiment pas du tout le style de la maison de jamais trouver de consensus, de miser sur l’opacité pour rester tranquile. Bref, une bonne bande de peintres …

  2. vocant says:

    La FFR a été en dessous de tout pour cette coupe du monde et notamment sur la retransmission des match par TF1 qui fait le stricte minimun. Tout le monde ne peut pas s’offrir Eurosport!!!! Et lorsque vous êtes abonné à TNT comme par hasard l’image est criptée au moment des match vraiment plus nul on ne trouve pas!!!!!

  3. Terryble says:

    Ca je pense pas que ce soit principalement la faute de la fédé (si ce n’est la mauvaise gestion des droits tv ou il aurait pu imposer un certain nombre de match qui a mieux splitter l’offre produit) mais plutot de TF1 qui maitrise aussi bien le rugby que XXL les débats géopolitiques. Mais a choisir, je préfère voir moins de matchs sur TF1 que de les voir commenter par Gilardi. Je hais ce c**.

    Mais c’est en effet dommage de pas avoir plus de matchs en clair. D’ailleur pourquoi France television (F2 et F3) ne se sont pas positionnés ?

  4. Totor says:

    France télévision s’est positionnée pour la retransmission de la CDM (à hauteur de 50 millions d’euros je crois). TF1 a surrenchérit a 80 millions. Et l’IRB a tranché. elle a préféré accorder l’exclu a TF1, plutôt que de partager le gateau et permettre à France Télévision d’être de la partie.
    L’IRB est donc la grande fautive du calamiteux contexte de retransmission des matchs. TF1 et France Tel n’ont, après tout, que « fait leur boulot de commercants ».
    Quand à nos bleus, ben…il faut reconnaître qu’on s’est comliqué la vie en perdant contre l’Argentine. Mais ca c’est le sport : les matchs sont faits pour être joués!!
    Personne à la fédé n’avait prévu cette seconde place comme il l’est trés bien expliqué dans le billet de PJ.
    Mais c’est pas grave. On va gagner contre les Blacks. Et après on sera champions du monde !!!

  5. titi45 says:

    @totor: vive l’optimisme
    De toute facon, tout cela est la faute de l’irb
    Si elle n’avait pas forcée le coimité d’organisation a organiser des matchs sur le sol brittanique, on n’en serait pas la.

  6. Pseudo says:

    Pour le moral
    Appreciezzzzzzz

    J’avais 8 ans

  7. frid says:

    Moi je dis que c’est la faute aux argentins. Non mais oser nous battre! Sur notre sol en plus!
    C’est déjà bien beau qu’on ait accepté qu’ils viennent jouer la coupe du monde, ces danseurs de tango!
    (Mode thierry roland off)

  8. laurent says:

    quand allez vous laisser ce putain de connard de screla sur la touche

  9. thi oc says:

    laurent, soyons amis!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. laurent says:

    hors de question ce mec vit sur le nom de son pere.il ferait mmieux de vivre avec le poids de ces conneries

  11. PJ says:

    Ben on est tous d’accord alors!

  12. thi oc says:

    hors de lui le laurent!

Leave a Comment