Coupe du monde à 7, c’est parti!

La Coupe du monde de rugby à 7 a démarré aujourd’hui à Dubaï. Avec de gros enjeux, puisque c’est sous cette formule que le rugby espère entrer bientôt au Jeux Olympiques. Le VII, un format efficace puisque rapide et rythmé, sans les regroupements et autres lenteurs parasites du XV. Un format parfaitement adapté aux JO. Le VII a trois jours pour en convaincre les membres du CIO…

« C’est le moment fort de notre campagne« , explique Bernard Lapasset, le président de l’IRB. « Ce Mondial doit être un élément séducteur et spectaculaire. On doit démontrer que nous pouvons apporter de l’attractivité aux Jeux« , déclare l’ex-président de la FFR, qui a fait de la rentrée aux Jeux du rugby à VII, la priorité absolue de son mandat. L’IRb a donc mis la pression sur les organisateurs, qui ont fait les choses en grand. Tout est ainsi mis en oeuvre pour en mettre plein les yeux.

Côté terrain, l’équipe de France vise les quarts de finale. Peu développé, le VII cherche encore à grandir chez nous. Preuve du faible intérêt pour cette pratique, les clubs français ont rechigné à libérer leurs joueurs. Toulouse par exemple, a refusé que Vincent Clerc soit sélectionné. Il est officiellemnt déclaré « inapte à la pratique du VII« . Le Clermontois Julien Malzieu est lui de la partie, aux côtés d’autres joueurs du Top 14, comme Vincent Deniau (Dax), Manoel Dall’Igna (Montpellier), Farid Sid (Perpignan) ou Rida Jaouher (Montauban).

Les favoris sont évidemment sudistes. Les Sud-Africains, les Néo-Zélandais et les Fidjiens comme se disputer le trophée, comme d’habitude serait-on tenté de dire. Avec des connaissances, puisque les « Français » Nalaga, Delasau, Satala, Bobo, Nanuku ou Bolavucu font partie de l’équipe fidjienne. Le Biarrot Takudwa N’Gwenya est lui aussi présent, avec le VII des Etats-Unis. Un bonheur à voir jouer, comme toujours.

La compétition est à suivre sur Eurosport. Les groupes sont les suivants:
POULE A.- Nouvelle-Zélande, Tonga, Golfe arabique, Italie.
POULE B.- Fidji, France, Etats-Unis, Géorgie.
POULE C.- Afrique du Sud, Ecosse, Canada, Japon.
POULE D.- Samoa, Australie, Portugal, Irlande.
POULE E.- Angleterre, Kenya, Tunisie, Hong Kong.
POULE F.- Argentine, pays de Galles, Zimbabwe, Uruguay.


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

5 Comments

  1. PJ says:

    Et ça part très bien pour les Bleus puisqu’ils ont battu aujourd’hui les Etats-Unis 26-17. La Géorgie étant normalement à portée, les Bleus semblent avoir gagné leur match le plus important, contre une équipe classée parmi les 10 meilleures du monde! En espérant que ça continue comme ça!

    C’est quand même pas fait, parce que les Fidjiens ont eut du mal à battre la Géorgie 26-10.

  2. Frid says:

    Connais pas bien le 7. Il n’y a pas de jeu au pied, n’est il pas?

    • PJ says:

      Ah si! Ce sont les mêmes règles qu’au rugby à XV à trois exceptions près: les mi-temps durent 7 minutes (10 en finale), l’équipe qui marque et celle qui engage, et il n’y a aucun coup de pied posé (c’est-à-dire que les pénalités et transformations sont joués en drop).

  3. PJ says:

    Aujourd’hui, les Bleus ont battu la Géorgie 33-0, mais se sont lourdement inclinés face aux Fidji 38-5. Cette défaite fait mal à la différence de points, qui fait que les Français ne vont peut-être pas se qualifier pour les quarts en tant que meilleur deuxième. Tout dépend des résultats des autres groupes.

  4. PJ says:

    Les Français ont malheureusement été éliminés du tournoi dès les groupes.

    Et la suite du tournoi a été complètement folle, puisque tous les favoris ont été éliminés dès les quarts de finale!
    Quarts de finale
    Fidji – Kenya 7 – 26
    Afrique du Sud – Argentine 12 – 14
    Nouvelle-Zélande – Pays de Galles 14 – 15
    Angleterre – Samoa 26 – 31

    Le Pays de Galles a finalement réussi à s’adjuger le titre, pour la première fois de son histoire.

    Demi-finales :
    Pays de Galles – Samoa 19 – 12
    Argentine – Kenya 12 – 0

    Finale :
    Pays de Galles – Argentine 19 – 12

    L’équipe galloise championne du monde:
    Lee Beach (Neath, capt), Rhodri McAtee (Cornish Pirates), Lee Williams (Scarlets), Tom Isaacs (Newport), Aled Thomas (London Welsh), James Merriman (sans club), Tal Selley (Dragons), Aled Brew (Dragons), Craig Hill (Newport), Rhys Webb (Ospreys), Richie Pugh (Exeter Chiefs), Dafydd Hewitt (Blues).

Leave a Comment