Coupe d’Europe: vers la fin de la crise?

Et si Montauban s’en mordait les doigts? Défaits à Castres, les promus voient la Coupe d’Europe s’éloigner d’eux. Certes, ce n’était pas leur objectif me direz-vous, d’autant plus que les clubs français n’y iront pas. Et bien il semblerait que le vent ait tourné.

Après plus d’un mois de négociations, un communiqué de l’ERC plutôt optimiste laisse penser que la Coupe d’Europe puisse être sauvée. Les clubs français et anglais auraient décidé de revenir, même si des négociations doivent encore avoir lieu de l’autre côté de la Manche entre la fédération et la ligue professionnelle.

La hache de guerre est prête à être enterrée après cinq mois de bataille âpre et de réunions interminables. Les premières menaces de la LNR du président Serge Blanco dataient du 16 janvier avant que le boycott des clubs hexagonaux soient définitivement entérinés le 6 avril dernier dans un communiqué: « Le comité directeur de la Ligue a confirmé sa prise de position de janvier. Cette proposition, c’est celle de ne pas participer aux Coupes d’Europe organisées par l’ERC. »

Un peu plus d’un mois après cette décision qui paraissait irrévocable, une énième rencontre aurait fait changer la donne. Les Français seraient d’accord pour lever un boycott qui n’aura donc jamais eu lieu. En revanche, si les Anglais se sont, eux aussi, engagés à pérenniser la Heineken Cup ainsi que le Challenge européen, des négociations doivent encore avoir lieu entre la fédération et la ligue anglaise. Les deux parties veulent maintenant trouver un terrain d’entente au cours des prochaines semaines. Cela permettrait de finaliser l’accord entre tous les participants aux épreuves européennes lors de la prochaine finale de la Heineken Cup le 20 mai prochain à Twickenham (Leicester-Wasps).

La Ligue nationale de rugby s’étant engagée à présenter ses meilleurs clubs lors de la prochaine édition, la fin du Top 14 devrait connaître un léger regain d’intérêt pour l’obtention du sixième billet qualificatif. Et Montauban, qui a trois points de retard sur Bourgoin, pourrait regretter les points perdus en terre castraise…


Equipe préférée: disons que je suis Toulouso-montpelliérain. Joueurs préférés: Philippe Sella, Yannick Jauzion, Cédric Heymans, Sébastien Chabal, Byron Kelleher, Vincent Clerc, Shaun Sowerby, Maxime Médard (ouh qu'ils l'ont bien formé lui!), Petru Balan et Takudzwa Ngwenya. Et aussi Auguste Chadwick et Andy McLean. Joueurs détestés: Agustin Pichot, David Auradou, Fabien Pelous, Rodrigo Roncero, Mario Ledesma, Mathieu Blin, Lawrence Dallaglio, Pierre Mignoni...

One Comment

  1. Qui©he says:

    Et bien ça se décante vite, l’ERC s dégonfle apres tant de déclarations contraires.

    Tant mieux

Leave a Comment