Parlons-nous | Parlons Foot | Parlons Sports | Parlons Rugby | Parlons Santé | Skate Infusion |

La Triple Couronne… et les autres!

triple-couronneComme on a pu le voir ce week-end, l’Irlande vient d’enlever la Triple Couronne dans ce Tournoi 2007. Qu’est-ce que la Triple Couronne? Tout simplement un trophée non-officiel exclusivement réservé à une des quatre équipes britanniques ayant vaincu les trois autres. C’est donc une récompense pour un mini tournoi entre l’Irlande, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Angleterre. La couronne n’est donc pas décernée tous les ans, puisqu’une équipe ne bat chaque année toutes les autres. A ce jour, 53 triples couronnes n’ont pas été remises.

Personne ne connaît exactement les origines de ce trophée, cependant plusieurs hypothèses sont avancées. L’une d’entre elles explique que le nom viendrait de la triple couronne de Jacques Ier qui fut le premier roi gouvernant à la fois l’Angleterre, l’Ecosse et l’Irlande, le Pays de Galles étant à cette époque considéré comme une province de l’Angleterre et non pas comme une entité distincte. Le premier emploi de ce terme remonte au 12 Mars 1894 dans l’introduction du compte rendu de match entre l’Irlande et le Pays de Galles publié par l’Irish Times.

Cette compétition à l’intérieur d’une autre existe depuis 1883, date de la première édition de ce qui deviendra le tournoi des Six Nations. Cette année-là, l’Angleterre bat l’Ecosse, le Pays de Galles ainsi que l’Irlande, et remporte donc ce trophée. N’étant pas identifié à l’époque, on exprima cet exploit sous le nom de «Triple Couronne». Ce triomphe resta longtemps honorifique et surtout symbolique car, jusqu’en 2006 et l’apparition d’un plat en argent (grâce au sponsor du Tournoi), aucun trophée ne récompensait ce challenge. Pourtant, dès 1975, un mineur retraité du nom de Dave Marrington travailla au couteau un morceau de charbon provenant de la mine de Haig Colliery située dans le comté de Cumbrie pour en faire un surprenant objet. Il représentait une couronne reposant sur une rose, un trèfle, un chardon et trois plumes d’autruche (insigne des Princes de Galles). Malgré une campagne réclamant qu’il soit remis aux vainqueurs de la Triple Couronne, il fut refusé par les quatre fédérations concernées. Il est conservé au musée du rugby à Twickenham.

Au niveau du palmarès, le XV de la Rose domine largement l’historique de cette compétition avec 23 titres, devant le Pays de Galles (18), l’Ecosse (10) et l’Irlande qui vient de remporter son 9ème titre.

Mais la Triple Couronne n’est pas le seul trophée décerné lors du Tournoi. Il existe en effet d’autres trophées honorifiques. Le premier d’entre eux est la Calcutta Cup, remise depuis 1879 au vainqueur du match du opposant l’Ecosse à l’Angleterre. Sur 114 matchs disputés, l’Angleterre en a remporté 61, contre 39 pour l’Ecosse et 14 matchs nuls.

L’origine de ce trophée remonte au jour de Noël 1872. Un match de rugby oppose alors à Calcutta, en Inde, une équipe de 20 joueurs anglais et une équipe de 20 joueurs originaires du Pays de Galles, d’Écosse et d’Irlande. Ce match fut un succès et une deuxième rencontre eut lieu la semaine suivante: le rugby venait d’atteindre l’Inde. Ces amoureux de l’ovalie souhaitaient fonder un club de rugby dans cette région et ces deux matchs furent le catalyseur de leur initiative : le Calcutta Football Club fut fondé en janvier 1873.

calcutta-cup.jpgCe club de Calcutta s’affilia à la RFU (fédé anglaise) en 1874. Malgré un climat indien peu adapté à la pratique du rugby, le club prospéra la première année. Mais quand l’adhésion fut rendue payante, le nombre de membres diminua de façon importante. D’autres sports comme le tennis ou le polo, jugés plus adaptés au climat local, gagnèrent les faveurs des gentlemen. Les membres du club décidèrent de se séparer mais désireux de perpétuer le nom de leur club, ils retirèrent ses fonds de la banque, et les firent fondre pour former une coupe, issue de l’artisanat indien, qu’ils remirent à la RFU en 1878, avec la consigne de la faire disputer de façon annuelle. La RFU refusa de faire de la Calcutta Cup (photo) une compétition annuelle de clubs anglais car elle considérait que l’esprit de compétition allait à l’encontre de l’idéal de l’amateurisme. Elle décida donc que le trophée serait remis au vainqueur d’un match annuel entre l’Angleterre et l’Écosse, qui la conserverait pendant un an. La première Calcutta Cup fut disputée à Edimbourg le 10 mars 1879 et se solda par un match nul, l’Écosse inscrivant un drop et l’Angleterre une pénalité. L’année suivante, l’Angleterre devient la première détentrice de la Calcutta Cup en s’imposant largement à Manchester face à l’Écosse.

Mais ce n’est pas tout, car l’Angleterre dispute encore deux trophées dans ce Tournoi: le Millenium Trophy et le Trophée Eurostar. Ces deux trophées sont bien moins anciens que les précédents. Le Millenium trophy est disputé chaque année entre l’Angleterre et l’Irlande. Il a été créé en 1988 à l’occasion de la célébration du millénaire de Dublin. L’Angleterre mène pour l’instant 13 victoires à 8 dans ce trophée. Le Trophée Eurostar, au nom aussi prestigieux que centenaire, est lui mis en jeu lors du match entre la France et l’Angleterre, et ce depuis le début du XXIe siècle.

garibaldi.jpgLe petit dernier est le Trophée Garibaldi (photo), récompense latine, puisqu’il est remis au vainqueur du match opposant le France à l’Italie. Créé par Jean-Pierre Rives, ce trophée rend hommage à un héros de l’indépendance italienne, dont on fête cette année les 200 ans de la naissance. Avec sa victoire 39-3 à Rome le mois dernier, la France est donc le premier vainqueur de ce trophée.

Avec la multiplication de ces trophées, perd-on l’objectif essentiel, la victoire finale, où gagne-t-on un enjeu spécial à chaque match? Pour certains britanniques, la Triple Couronne peut avoir plus d’importance que la victoire finale dans le Tournoi, alors que pour nous Français, ces trophées, n’ont que peu d’importance.

 
Histoire | Tournoi des VI Nations
Publicité

trackback uri 6 commentaires

C’est vrai que la Triple Crown est super importante pour les britanniques et les celtes, il n’y a qu’à voir la tête de O’Driscoll et des siens. Perso, j’ai toujours vécu çà comme un pied de nez à la présence de la France dans le Tourrnoi, et un beau lot de consolation quand les Bleus gagnaient !

par Moriarty, 16.03.2007 à 00h40  Répondre

Bel article

par Terryble, 16.03.2007 à 13h45  Répondre

Merci beaucoup. Je te sens peu inspiré aujourd’hui, non? ;-)

par PJ, 16.03.2007 à 19h40  Répondre

:-)

Ouais j’ai laissé un commentaire super rapide. Et ça me fait penser que j’avais prévu d’écrire un truc sur les origines des symboles des grandes nations de rugby (chardon, rose, wallabies ….)

Mais bel article néanmoins :-)

par Terryble, 17.03.2007 à 14h27  Répondre

Hi PJ,
i stop to speack French from Middle School, so to avoid mistaking i’ m writing in English.
here an italioan article about “our” trophy with some pictures and original documents about instution of trophy:
http://www.ilbigliettaio.it/eventi-sportivi/trofeo-giuseppe-garibaldi-trophee-giuseppe-garibaldi/

Au revoir

par Il Bigliettaio, 11.02.2010 à 13h22  Répondre
Publicité

Laisser un commetaire

HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Selon son contenu, en particulier si il contient un lien, il se peut que votre commentaire ne s'affiche pas immédiatement et nécessite la validation d'un modérateur. Ceci est une mesure anti-spam! Merci de votre compréhension. Devenez gratuitement un membre de la communauté en vous enregistrant pour éviter ce genre de désagrément.

Bien sûr en déposant un commentaire vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte des commentaires de notre réseau.

Ce blog supporte le service de Gravatar.com.